Vin 100% Syrah conversion bio "La petite gauloise"

Nom de la cuvée : La petite gauloise
Appellation : IGP Collines Rhodaniennes
Cépage : 100% Syrah
Millesime : 2019
Soufre : ajout de 20mg (en dessous des doses vin nature )
10mg d’acide tartrique suite à l'incitation de la part de mon œnologue d’en mettre 100mg, je n'en mettrai plus, inutile.
Taux d’alcool : 11,90%
Dégustation : fruit frais (framboise, cassis), épicé, fruits confits end bouche. Très très légèrement boisé. Nous trouvons des notes de réglisse et de torréfaction. Les tanins sont présents mais souples.

Emmanuel Tracol, vigneron du « Domaine des Bardes » à Eclassan.

Pour le vin en question, la seule et unique cuvée du domaine pour le moment, il est en première année de conversion en agriculture biologique et s’appelle « La petite gauloise ». Ce nom a été choisi car le domaine tourne tout autour des gaulois par rapport à son lieu. En effet, le domaine est situé à « Les bardons » , un hameau d’Eclassan, mais aussi un ancien lieu gauloise car cela viendrait des bardes gaulois qui était là à l’époque, d’où le Montbard qui est une colline à 2km qui signifiait le mont des bardes. « La petite gauloise » donc car il s’agit de la Syrah, cette dernière étant la fille de deux anciens cépages : La mondeuse blanche de Savoie ainsi que du Dureza que j’ai planté cette année. De ce fait, la Syrah qui est la fille s’appelle « La petite gauloise » et le Dureza qui est le père s’appellera « Le gaulois ».

La vendange a été récoltée au plus près de la maturité et donc tardivement étant donné que cette dernière a été longue à venir à cause des fortes chaleur. La vigne se met en dormance et végète quand il fait plus de 33°C, donc elle prend du retard.
Le fermentation s’est faite en vendange entière, c’est un paramètre auquel je tiens afin de garder cette tradition. Mon but est donc de préserver les traditions mais aussi de faire un vin sans aucun intrant. Cette année j’ai mis seulement 20mg de soufre en tout, et 10mg d’acide tartrique sous les conseils de mon oenologue, chose que je ne ferai plus. A partir de 2020, je ne m’autorise qu’un peu de soufre, en dessous 30mg, voire pas de soufre si le vin est bien équilibré, mais en veillant toujours à faire un vin qui se tient à l’ouverture et un peu dans le temps, sans défaut. Cela me classe parmi les vins nature mais en m’assurant toujours d’aucuns défaut en faisant des analyses régulières de ma vigne, de la vendange, des moûts et de mes vins, mais aussi du sol étant donné que tout par de là.

J'ai commencé la pratique biodynamique complète en novembre 2020. C’est à dire que je ne me contente plus simplement du calendrier biodynamique à respecter comme je l'ai fait en 2019 mais je pulvérise aussi toutes les préparations biodynamiques, à savoir la bouse de corne, la silice de corne et les tisanes dynamisées. Les essais d'angrais verts que j’ai menés en 2019 ont été finalement généralisés à tout le vignoble en cette année 2020 avec du seigle, du radis fourrager, de la féverole, du pois fourrager et du trèfle incarnat.

Je fais tout cela car il faut savoir que pour faire un bon vin, cela se fait à 90% à la vigne. Il faut un bon sol, bien nourri et vivant, que la vigne se nourrisse de ce sol, donc de son terroir et non de ce que nous amenons à la vigne. Il faut donc nourrir le sol afin que la vigne soit nourrie. C’est un travail de longue haleine. Les engrais verts vont aider à faire un sol de sous-bois et le perforant par leurs racines. Puis en le couchant, il va faire un paillage et tenir au frais le sol qui en a bien besoin à causes des fortes chaleurs que nous connaissons aujourd’hui. Enfin, toute la faune du sol va se nourrir de cet engrais vert et créer de l’humus, se dernier gardant l’eau, nous aurons donc une réserve hydrique plus importante. La façon de travailler la vigne en elle-même est importante aussi, comme la taille non-mutilante que je pratique aussi. C’est une taille qui respecte avant tout le flux de sève afin de pérenniser la vie du cep ainsi que sa santé. Je n’écime plus non plus certaines parties de mon vignoble en 2019 et la totalité en 2020 afin de faire plonger les racines, moins stresser la vigne et faire en sorte qu’elle soit moins en stress hydrique vu qu’elle a de ce fait plus de réserve hydrique. Je n’épillonne quasiment pas, seulement le dessous des raisins et l’intérieur du cep afin d’aérer tout de même un peu mais de faire de l’ombre aux grappes pour contrer ces fortes chaleurs.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération. La vente d'alcool est interdite aux mineurs.

Précisions sur la livraison / le retrait: Je livre jusqu'à 45km. Au delà, j'envoie par la poste. Les tarifs sont dégressifs selon le nombre de bouteilles et commencent à 9€ pour une bouteille et 14€ pour 6 bouteilles par exemple. Merci de bien vouloir me contacter pour plus de détails.
Modalités de paiement sur place, si applicable (ex: CB, espèces): Liquide, chèque ou carte.
Dénomination sociale de l'entreprise: Emmanuel Tracol
Nom du contact commercial: Le Domaine Des Bardes
Adresse e-mail société: ledomainedesbardes@gmail.com
Numéro SIREN de l'entreprise: 844561936
Annonce créée 23 déc. 2020